barre-oblique

Tout comprendre
sur mon eau

bouton bas
00
illustration service

L'eau du robinet, il n'y a pas plus simple. Alors pourquoi faut-il la payer ? Et qu'est- ce qu'on paie exactement ?

barre-oblique

A priori, l'eau est une ressource offerte par la nature, comme l'air. Alors, pourquoi paie-t-on l'une et pas l'autre ?

Même si on aime à le penser, il faut savoir que l'eau telle qu'on la trouve à l'état naturel est très rarement propre à la consommation. Pour la rendre potable, elle doit faire l'objet de nombreux traitements avant d'être amenée là où on en a besoin.

C'est fou le nombre de petits soins apportés à celle qui nous est si précieuse ! Pour venir jusqu'à nous, elle est prélevée, traitée, stockée puis acheminée selon un réseau complexe qui la rend...

bouton plus

C'est fou le nombre de petits soins apportés à celle qui nous est si précieuse ! Pour venir jusqu'à nous, elle est prélevée, traitée, stockée puis acheminée selon un réseau complexe qui la rend accessible partout sur le territoire. Ce réseau fait l'objet d'un entretien constant pour s'assurer qu'en terme de qualité, il n'y a pas de dégradation.

Après son utilisation, l'eau repart de chez nous. Elle est alors dépolluée avant d'être remise à dame nature qui l'accueille bien volontiers.

Voilà ce qui explique que l'eau qui coule à nos robinets ne soit pas gratuite. C'est pour ça qu'il serait plus juste d'appeler cela non pas le prix de l'eau mais le prix du service de l'eau.

A noter au passage que ce prix est fixé par les collectivités territoriales, en fonction de critères locaux. C'est pour cela que le prix ne peut pas être exactement le même partout en France.

01
illustration prix

On dit souvent que l’eau est trop chère mais presque personne ne connait son prix.
Non mais à l’eau, quoi ?

barre-oblique

L'eau, c'est cher. En tout cas, c'est ce qu'on entend dire souvent. Et souvent, tout le monde est d'accord. Mais au fait, combien ça coûte vraiment, l'eau ? Vous, vous diriez combien ?

Allez, jetez-vous à l'eau (désolé, on ne pouvait pas y échapper). Vous séchez ? (décidément)
Quand on interroge les Français*, 7 sur 10 ne sont pas en mesure de donner un prix.*

Pour les 3 autres qui pensent savoir, le prix supposé est largement surévalué. Selon eux, le m3 d'eau est en moyenne estimé à 5,50 € alors que le prix moyen constaté par l'INSEE* se situait plutôt autour de...

bouton plus

Pour les 3 autres qui pensent savoir,le prix supposé est largement surévalué. Selon eux, le m3 d'eau est en moyenne estimé à 5,50 € alors que le prix moyen constaté par l'INSEE* se situait plutôt autour de 3,70 € par m3.

Incroyable mais vrai : 1 litre d'eau du robinet coûte moins de 1 centime d'Euro ! Puisque nous en sommes à parler chiffres, il faut savoir que la consommation annuelle d'un ménage français de quatre personnes est aujourd'hui en moyenne de 120m3. Un volume qui baisse régulièrement depuis une dizaine d'années, sans doute parce que nous faisons ensemble un bel effort pour limiter notre consommation.

Bravo à tous, on continue comme ça !


* Source : 20ème baromètre « Les Français et l'eau ». Enquête nationale 2016.
CIEAU / TNS Sofres

bouton moins
02
illustration contrôle

Savez-vous que l’eau du robinet est l’un des produits alimentaires les plus contrôlés ?

barre-oblique

Etre propre, c'est le propre de l'eau. Là-dessus, on ne plaisante pas, surtout avec une réglementation sanitaire qui applique les Directives Européennes, aussi exigeantes voire davantage que celles de l'Organisation Mondiale de la Santé!

Le principe : pouvoir boire de l'eau du robinet sans limite et avec plein de bénéfices. Voilà pourquoi l'eau est attentivement surveillée, très souvent et en différents points. Bien mieux que le lait sur le feu.

Pour garantir ce niveau de qualité, l'eau courante doit...

bouton plus

Pour garantir ce niveau de qualité, l'eau courante doit satisfaire plus de 50 critères sanitaires ou environnementaux, rien de moins. Qualité bactériologique, chimique, contrôle des installations... rien n'échappe aux analyses menées sous le contrôle du ministère de la Santé. Chaque année, 300 000 prélèvements sont assurés par les opérateurs et 12,3 millions par les autorités sanitaires.

Alors pas étonnant au final que 81% des français aient confiance dans l'eau du robinet.*
Attention l'eau, on t'a à l'oeil !


* Source : 20ème baromètre « Les Français et l'eau ». Enquête nationale 2016.
CIEAU / TNS Sofres

bouton moins
03
illustration potable

Après tout, si on était moins exigeants, on pourrait boire l'eau disponible dans la nature, non ? Non.

barre-oblique

Inutile de tourner autour du pot : il n'existe plus, à l'état naturel, d'eaux conformes aux normes de potabilité. Pour de nombreuses raisons, l'eau consommable à l'état naturel est devenue une denrée rare.

C'est pour cela que la gestion durable de l'eau est devenue un enjeu crucial. C'est pour cela aussi qu'il faut compter sur des experts pour garantir la qualité de l'eau. Avouez que s'il est possible de créer soi-même une appli géniale pour trouver où prendre un verre en terrasse, il est quand même plus difficile de s’improviser spécialiste des métiers de l’eau, non ?

Heureusement, certains s'en occupent pour nous, et plutôt bien même. Comment répondre aux besoins...

bouton plus

Heureusement, certains s'en occupent pour nous, et plutôt bien même. Comment répondre aux besoins d'une population qui ne cesse d'augmenter quand les ressources en eau sont stables ? Reconnaissons-le, la question n'est pas simple. Et la réponse encore moins.

Même si c'est le job de gens comme ceux de SUEZ de produire de l'eau potable pour la distribuer chez vous et de dépolluer les eaux usées pour les remettre dans la nature, il ne faut pas que cela nous empêche de donner un petit coup de main en maîtrisant chaque jour notre consommation (vous savez, le robinet qu'on ferme pendant qu'on se brosse les dents, tout ça...).

Alors, on s'y met ?

bouton moins
04
illustration circuit

Et si on vous demande ce que deviennent les eaux usées qui partent de chez vous, vous nous dites quoi ?

barre-oblique

L'eau propre puis sale, les tuyaux, l'usine, les tuyaux, le robinet, l'eau propre puis sale... Et c'est reparti. Bon, on charrie un peu mais grosso modo, c'est comme ça que la plupart des gens imaginent le cycle de l'eau, comme une boucle dans laquelle circulerait toujours la même eau.

1 français sur 2 pense que l'eau potable provient des eaux usées. Vous dire si on part de loin...

En fait, le circuit de l'eau est un peu plus complexe. Pour faire court, il faut savoir que la production d'eau potable et la dépollution des eaux usées ont lieu dans deux usines distinctes car il s'agit de deux activités complètement différentes. D’abord, les eaux à l'état naturel sont traitées pour...

bouton plus

En fait, le circuit de l'eau est un peu plus complexe. Pour faire court, il faut savoir que la production d'eau potable et la dépollution des eaux usées ont lieu dans deux usines distinctes car il s'agit de deux activités complètement différentes.

D’abord, les eaux à l’état naturel sont traitées pour devenir potables. Il existe 3 niveaux de traitement. Le plus simple : filtrer et désinfecter. C’est ce qui est fait pour 33% de l’eau distribuée. Plus sophistiqué : appliquer un traitement physico-chimique avec désinfection. Enfin, on peut réaliser un traitement encore plus poussé, mêlant les techniques précédentes et une phase d'affinage.

Les eaux usées quant à elles partent dans des canalisations spécifiques, différentes de celles qui transportent les eaux de pluie. Elles sont traitées et épurées avant d'être rejetées dans la nature.

Dans tous les cas, il faut retenir que l’eau portable ne circule pas en circuit fermé. Elle est régulièrement prélevée puis rendue à la nature. Raison de plus pour la respecter comme il se doit.

bouton moins
05